1

Entrons directement en matière, puisque c'est déjà la troisième semaine que Julien Cooke et sa petite famille passent dans cet appartement chichos du centre-ville. La semaine dernière, Juju avait rencontré l'ex-npc Christine et ils avaient eu ensemble une fille, Jeanne Cooke. D'ailleurs, Christine est une nouvelle fois enceinte.

 

2

Juju rêve non pas de devenir cuisto mais maire, alors j'aimerai bien savoir comment il va faire puisque Tybalt Capp a déjà été promu à ce poste pendant sa semaine ? Enfin, on en est pas encore là. Christine, elle, veut être magnat des médias. Ils sont tous les deux aspi popularité.

 

3

Et voici Jeanne, la petite princesse. (7-8-6-4-4)

 

4

Lundi matin, c'est le premier jour d'école pour Jeanne. 

- Maman m'a dit de pas parler avec les inconnus !
- Ah bon ?
- Oui. Je m'appelle Jeanne, Jeanne Cooke. Alors c'est bon, on est plus des inconnus, je peux monter ?

 

5

Avec son poste haut placé, Juju a beaucoup de responsabilités, comme cette fois où il doit trancher sur une loi en faveur de la protection des canaris. Au fond, Juju a un coeur tendre, et il est bien évidemment pour la survie de cette espèce en danger.

 

6

Tout le monde va se presser pour voir le "plancton Cooke" ^^

 

7

Que d'émotions pour Julien en ce lundi, puisque c'est aussi le jour de l'accouchement de Christine.

 

8

Et c'est une petite Adèle, mêmes couleurs que Jeanne : peau S2, yeux bleus foncés, cheveux noirs.

 

9

Juju est bien évidemment promu pour le récompenser de sa lutte en faveur des canaris, sans un sourire cependant. Il reste sérieux et professionnel en toutes circonstances.

 

10

En bonne aspi popularité, Christine ramène souvent des collègues qui me cassent les oreilles, mais Juju a besoin d'amis pour progresser en politique.

 

11

Quant à Jeanne, avoir une petite soeur ne la dérange pas franchement, c'est plutôt les odeurs qui viennent avec.

 

12

Le lendemain, encore une promo pour Juju, mais toujours pas de sourire. T'es sûr que ça va Julien ? Tu peux me parler tu sais, si il y a un soucis.

 

13

Et c'est déjà l'anniversaire d'Adèle ! Une bonne surprise, car elle est physiquement très éloignée de sa soeur, mentalement un peu moins (6-7-10-9-3).

 

14

Alors là je me suis demandée ce que Christine fichait avec Adèle dans les bras, avant de me rendre compte qu'on pouvait apprendre le charisme tout en tenant un bambin ^^.

 

15

Les murs se remplissent de plus en plus des dessins de Jeanne, mais elle n'est pas très très douée on va dire.

 

16

Elle l'est un peu plus à l'école.

 

17

Elle ramène souvent des copains et des copines, comme par exemple ici Marius Picassiette (qui squatte absolument tous mes foyers).

 

18

Jeudi, Julien devient maire (il doit s'être arrangé avec Tybalt), mais toujours pas de sourire...

 

19

Distrait par ses pensées, il lui arrive un petit accident dans la soirée, d'ailleurs Jeanne s'est beaucoup inquiétée pour son papa, mais plus de peur que de mal.

 

20

Le lendemain, encore un copain, c'est Peshterianu Bourdon. Peshté' est le fils de deux ex-npc, sa maman de centre-ville, son père de dortoir. 

 

21

Jeanne est à l'aise avec ses copains, même un peu trop, il faudrait peut-être pas s'asseoir en tailleur avec une robe ma petite !

 

22

Samedi soir, on souffle encore des bougies pour Adèle. 

 

23

Elle est physiquement extrêmement proche de Julien, si ce n'est une copie conforme.

 

24

Quant à Jeanne, elle est beaucoup plus proche de maman, sauf les yeux et peut-être l'arrête du nez ? Elle a pourtant le nez de sa mère, mais on voit quand même qu'il est de face beaucoup plus large, alors je ne sais pas si c'est possible d'avoir le nez combiné des deux parents. Après, le menton, les yeux et peut-être le front sont de Julien.

 

25

Ainsi que les sourcils. 

 

26

J'avais choisi Christine car je lui trouve une beauté bien à elle et un visage très original, je ne pense pas avoir vu beaucoup de npc avec le même.

 

27

Pour sa première nuit en tant qu'enfant, Adèle préfère dormir avec maman plutôt que dans sa chambre :).

 

28

Il faut dire qu'elle la partage avec sa soeur, et elles n'étaient pas très proches au début. Maintenant, ça va mieux.

 

29

Promo, sans sourire... Vous êtes sûrs que ça va les Cooke ?

 

30

Dimanche, on invite les copains ! De droite à gauche Peshterianu puis Scribonia Capp.

 

31

Christine hésite, mais elle-même a une nounou pour ses filles, et elle ne voudrait pas que cette mauvaise publicité lui fasse du tord.

 

32

Christine aurait du savoir que toutes les nounous sont des teignes finies -_-.

 

33

Alors que Jeanne continue d'inviter des copains (ici Edouard Plènozas), une jeune fille du même âge qui passait par là est interpellée par un détail : elle pensait être la seule à maîtriser l'art des couettes anti-gravitationnelles ! Elle décide de s'arrêter pour toucher deux mots à cette copieuse. 

 

34

- Non mais t'inquiète, ça me dérange pas, je suis même flattée d'avoir importé la mode à Véronaville, mais bon ça m'arrangerait si tu changeais un peu quoi. Je suis quand même l'inventrice officielle des couettes anti-gravitationnelles, c'est pas rien.
- L'inventrice des quoi ?
- Bah des couettes anti-gravitationnelles, Gala Cissic, tu me reconnais pas?

 

35

Je sais pas si Jeanne la connaît, mais en tout cas quelqu'un du foyer doit connaître sa mère Ariel Cissic (ex-Lépine), puisqu'elle est là le soir-même pour son anniversaire.

 

36

Je n'ai pas noté le DLT, on verra la prochaine fois.

 

37

J'avais un peu peur du physique de Jeanne, tout compte fait elle est très originale et j'aime beaucoup son visage :).

 

38

Un peu de spam...

 

39

Et c'est déjà la fin de la semaine. A bientôt les Cooke ! 

 

 

Page suivante >